Blog du vieux Grigou

Dessins, BDs, tendresse et méchancetés

31 octobre 2007

Schwarzy à la rescousse...

J'avais pas spécialement prévu de faire de la caricature aujourd'hui (surtout qu'il y en avait déja eu hier), mais il fallait quelqu'un pour exterminer un Predator dans le combat de dessin de la brouette, alors j'ai pas pu résister...

Et pendant ce temps-la, les BDs et la conquête du Monde n'avancent pas d'un pouce... Ah bah bravo ! Merci LOo...


Je sais pas pourquoi, je l'imagine bien au cul des bagnoles, à tirer sur les gaz d'échappement...

Posté par grigou à 19:18 - Jeux dessinés - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 octobre 2007

Cumul des mandales...

Que dire de plus ? Avec des mesures aussi caricaturales, le gouvernement est en train d'étrangler le métier de caricaturiste. Il y a plus que sur l'aspect graphique qu'on va pouvoir bosser... D'ailleurs, y'a pas mal d'erreurs dans ces deux-la.

Posté par grigou à 22:01 - dessins politiques - Commentaires [7] - Permalien [#]

24 octobre 2007

Grosse flemme

Pfff... toujours pas retouché un crayon depuis dimanche... un peu l'over-dose, l'écoeurement, quoi... Et en plus je pars demain pour l'est... Du coup, aujourd'hui ça sera des vieilleries: des tests de couleur à l'aquarelle.



Posté par grigou à 15:39 - Aquarelles - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 octobre 2007

24 heures de BD

Ce week-end avaient lieu les "24 heures de BD": un évènement mondial lancé par Scott McCloud au concept fort simple: vous avez 24 heures pour faire une BD de 24 planches. Après ce petit échauffement vous mettez en ligne votre BD et vous vous faites plaisir en regardant celles des autres. Le marathon et la partie de squash qui suivent son facultatives...

J'ai donc attaqué samedi à 9 heures du matin, et le thème aléatoire qui m'est tombé dessus était: "la porte des Corn-Falkes".. J'ai jeté l'éponge dimanche à 7h30 et ça a donné ça:

































Bon.... Il va de soi qu'on ne va pas réinventer un Blueberry en 24 heures et qu'il ne faut pas éspérer faire la BD du siècle de cette façon. Mais je suis quand même déçu de pas mal de trucs (même si dans l'ensemble je regrette pas de l'avoir fait):

J'aurais du consacrer plus de temps au scénario, surtout dans toute la partie "délire" que je n'avais pas préparé et que j'ai du improviser pendant la nuit au pire moment au niveau des idées. Je n'ai pas assez préparé les interactions entre les deux récits.

Graphiquement, je n'ai pas "différencié" les deux récits parce que je n'y ai pas réfléchi au début et j'y ai donc pensé trop tard. Notamment, faire les planches de délire en trois cases verticales vertigineuses et les cases "d'enquête" en 4 cases horizontales ("cheminement"). Par ailleurs, la cohérence graphique du tout est plus que moyenne: vu le retard accumulé (j'ai bouclé la 12ème planche à 2 heures du matin), j'ai dessiné la moitié des planches rapidement pour finir en pensant revenir ensuite les fignoler (ombrages, ambiances, etc...) pendant le temps qu'il me resterait (1h30 Y'a quand même le temps de faire des choses), mais j'ai abandonné comme une merde, bien davantage par manque de volonté que par fatigue.

Pour résumer, je pense que la phase de préparation est vraiment cruciale et qu'on peut y consacrer largement deux ou trois bonnes heures. Même en étant crevé, les dessins bien préparés peuvent être éxécutés de façon "mécanique".

J'ajoute que vous pouvez voir d'autres BD réalisée en 24 heures ici.

Posté par grigou à 22:31 - BDs - Commentaires [11] - Permalien [#]

18 octobre 2007

Portrait du brother


Un portrait de mon ptit frelu. Rêvez pas, les filles... Faut qu'il bosse dur pour entretenir son vieux frère...

Posté par grigou à 19:52 - Portraits - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 octobre 2007

Grigou est un ange (enfin...était)

L'innomable LOo (qui ne perd rien pour attendre, comme le logarythme) m'a transmis le relais de la photo d'enfance, sorte de maladie honteuse qui consiste à s'humilier en public en montrant sa trombine de bambin...
Les photographes de l'époque étant vraiment nuls à chier, je vous propose aussi la version qu'ils ont raté.

01

Aaah quelle adorable petite tête d'ange... on lui donnerait le bon dieu sans confession...

02

...sauf que la photo est très mal cadrée... voila ce qu'il manque.

03

"Oooooh comme il est meugnon avec son copain le canard ! Comment il s'appelle, ton canard, gentil petit garçon ?"


04

"Il s'appelle Connard le canard!". Et voila la photo que le photographe a raté à 10 secondes près...

05

ça doit être la société qui l'a corrompu, mais quand il était tout petit, il devait être adorable...

06

Perdu ! Il mordait déja la main qui le nourrissait. Encore un mauvais timing du photographe.

Et je passe ça à Nagash, parce que ça m'intrigue de savoir si il avait déja de la barbe petit.

Posté par grigou à 18:28 - Jeux dessinés - Commentaires [12] - Permalien [#]

16 octobre 2007

Explication

"Docteur, est-ce que vous avez explication à ça ?"
"Ja !"

Et une bière offerte à qui me dit d'ou vient la citation.

Et en bonus, une autre version du Berliet.

Posté par grigou à 11:53 - Noir et blanc - Commentaires [9] - Permalien [#]

12 octobre 2007

Autoportrait d'octobre

Pour devenir Maistre du monde, faut être mégalo un minimum. Je décrète donc qu'on aura désormais un autoportrait par mois.


Sur ce, je pars en week-end avec une crampe à la machoire...

Posté par grigou à 17:24 - Portraits - Commentaires [12] - Permalien [#]

10 octobre 2007

Et la tendresse, bordel !

Voiiila ! Pour faire plaisir à Romano qui n'aime pas les zombis, un petit contage de fleurette dans les règles. C'est pas décrocher la lune, mais presque...


Mmm... j'aurais quand même du rajouter une légère petite couche de couleur sur le mec. Il est quand même très jaune.

Posté par grigou à 20:48 - Aquarelles - Commentaires [14] - Permalien [#]

08 octobre 2007

Entrainement et tests de couleur

Quelques petits échauffements en vue d'un projet avec Taillefer: une histoire légère pleine de tendresse et de poésie... Taillefer, j'attends ton scénario !

Le line:

Une coloration à l'ordi:

Une coloration à l'aquarelle:

La première est nettement plus crépusculaire. C'est quand même plus dur de faire du sombre à l'aquarelle (ou alors c'est moi qui suis trop timoré avec).
Si d'autres personnes sont motivées pour faire d'autres versions, voila le lien pour avoir le line en grand: ICI

Posté par grigou à 22:02 - Grigouillis - Commentaires [21] - Permalien [#]