Blog du vieux Grigou

Dessins, BDs, tendresse et méchancetés

14 avril 2016

Quatre jours de descente avance à grands pas ! 

 

Posté par grigou à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2015

ESTP

Posté par grigou à 22:10 - MBTI - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 août 2015

Quatre jours de descente

Juste pour dire que je bosse, cet été, sur les crayonnés de "Quatre jours de descente", une fabuleuse bande dessinée de 72 pages (j'en suis à 48). Au menu: des tribunaux, des années 70, du brouillard, des bagnoles, du sentiment de culpabilité, et une réflexion sur les différents niveaux de responsabilité collective.

Je sens que je vous saoûle déjà avec mon blabla, alors je mets des images:

 

Posté par grigou à 15:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]

18 août 2015

A la recherche du trait.

Posté par grigou à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2015

La vérité sur Thésée

Posté par grigou à 19:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 juin 2015

Le revers

Une petite BD réalisée il y a trois ans, et publiée dans le magazine Rien-à-Voir (RAVmag rend les dents blanches) n°27, qui était sur le thème du sport.

 

Posté par grigou à 09:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 mai 2015

Prophète ce que je dis, pas ce que je fais.


Dédicace pour tous les boulets qui ne comprennent pas que le premier message d'un prophète est la NATURE de son message. Une prophétie. Un changement de paradigme. Une révolution.

Posté par grigou à 12:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 mai 2015

Le troupeau moderne

Posté par grigou à 18:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 mars 2015

23 heures de la BD 2015

Cette année encore, j'ai bouclé le challenge customisé de Scott McCloud (réaliser une bande dessinée de 24 pages en une journée). Cette année encore, j'ai pondu un scénario confus, pas rigolo, mais dans lequel j'ai essayé de mettre beaucoup de choses que m'inspirait le thème. Cette année, celui-ci était "les naufragés", et la contrainte bonus était un cameo de David Hasselhof vantant les mérites de Piak.

Au menu: des tours Eiffel, des Trocadéros, des repères perdus ou factices, des indépendances en toc, des illusions qu'on fracasse sur des icebergs.

Clic sur l'image pour lire la Bayday et te perdre dans l'océan hostile de notre société !

J'ai bouclé le scénario au bout de sept heures (plutôt plus rapide que d'habitude) et le dessin au fusain/pastel blanc va assez vite, donc j'étais assez tranquille au niveau du timing. J'aurais pu soigner davantage la fin (j'ai terminé avec presque quatre heures de marge), mais la fatigue (je suis trop vieux pour ces conneries) et des problèmes de scanners (c'est pour ça que les planches n'ont pas la même couleur, au passage) m'ont fait hâter le bouclage.

 

Les participations de mes potos:
Boutanox (il a pas encore tout à fait terminé de scanner, mais y'a de la lecture)
Elo
Nusse (pas encore fini, peut-être bientôt lapin d'argent ?)
Wayne

Posté par grigou à 17:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]